Tourisme de Développement Solidaire et Tourisme de Découverte à Madagascar

-Tsimoka a choisi un circuit de 13 à 15 jours de 800 Km, un axe vers le Moyen-Ouest à partir de la capitale Antananarivo :

-**4 à 5 jours de Tourisme de Développement Solidaire dans un village du moyen ouest de Madagascar, à 50 km de Miandrivazo et à 400km de la capitale Antananarivo,

-Il y a 2500 âmes dans ce village, 2 écoles primaires, 2 épiceries.

Le village s’est doté d’une structure d’organisation pour son programme de développement. Les villageois l’ont appelé Tsimoka Ainga (ainga veut dire pionnier).
Ce programme a 4 axes : éducation, santé, gestion, et tourisme solidaire.
Tsimoka de France qui a mis sur pied aussi des correspondants à Antananarivo soutient le programme de développement du village et s’est associé à ce village pour développer le Tourisme de développement Solidaire

Programme possible au village :

- A la saison de la moisson : participer à la moisson du riz dans les rizières, à la cueillette des haricots, des arachides
- Cultiver les légumes au jardin potager
- chercher de l’eau potable dans la vallée avec les enfants
- visiter des écoles primaires du village, éventuellement emmener des matériels et des livres pédagogiques, monter une bibliothèque
- aller au marcher de Morafeno à 7 km de Madiokely et éventuellement assister à la bourse de denrées locales. Ce marché se tient le jeudi. Si on veut y aller, il faut adapter le départ de France.
- découvrir et échanger sur les us et coutumes, les richesses culturelles par des chants et danses
- échanger et participer à la confection des repas
- acheter des produits artisanaux directement aux producteurs, notamment la vannerie, sous l’éthique du commerce équitable
Le voyageur prendra le temps d’écouter, d’observer, de respecter le temps de l’échange au cours de ces rencontres et ses échanges sur la vie quotidienne et spécialement au cours d’une fin de journée et dîner.

Le projet de l’eau

L’eau potable se trouve dans la vallée et les enfants sont obligés d’y aller chercher l’eau et la transporter sur la tête. Ainsi, les villageois aimeraient l’avoir dans le village. D’où le projet pomper l’eau par l’énergie propre et renouvelable (solaire) et l’électrification des points importants du village d’accueil.

Préparation du voyage :

Les voyageurs susceptibles de faire le voyage se réunissent deux ou trois fois pour échanger avec Tsimoka et tous les voyageurs. Tsimoka leur remettra à ces occasions un document contractuel sur l’esprit, l’objectif et les détails pratiques sur les voyages.

Découvrez le cicuit >>>en cliquant ici<<<